Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Aubel

Tout commence par une belle histoire...

Selon la légende, un seigneur égaré dans l’épaisse forêt qui couvrait jadis la région, retrouva son chemin après avoir invoqué Saint Hubert, patron des chasseurs. Il lui dédia une chapelle qu’il construisit à cet endroit, chapelle qui deviendra au fil des siècles notre imposante église d’Aubel. Les traces historiques, quant à elles, mentionnent le nom d’Aubel pour la première fois en 1248.

Un patrimoine vivant

De nos jours encore, la tradition est maintenue et les trompes de chasse font vibrer le village lors des festivités de la Saint-Hubert, le premier weekend de novembre. La foule s’amasse alors sur les trottoirs pour assister au défilé de centaines de chevaux et autres animaux de tout poil venus pour la traditionnelle bénédiction.

Aubel a conservé un grand nombre de constructions anciennes de caractère. Une des plus remarquables est le « Vieil Aubel », datant du 16ème siècle, avec son haut pignon en colombage et ses petites baies typiques. Plusieurs autres bâtisses témoignent de son passé. L’OT vous a concocté un petit itinéraire dans le centre du village pour les découvrir. Vous pouvez télécharger ici ce petit parcours historique.

Aubel, une commune active

C’est avant tout le marché qui a fait l’essor économique de la petite cité. Très vite après sa création en 1630, il est devenu le centre le plus important de la région pour le commerce de grains. On y vient toujours en nombre de nos jours et ce sont désormais deux marchés hebdomadaires qui vous invitent à la dégustation de produits frais et du terroir : le grand marché du dimanche et le petit du mardi (cliquez ici pour plus d'infos ou téléchargez notre brochure).

Dynamique, gastronomique, commerçante, festive, rurale, à la pointe du secteur agroalimentaire et abritant des trésors de sentiers champêtres à arpenter en tous sens au cœur d’une nature préservée… les qualificatifs ne manquent pas pour décrire notre vaillante petite commune. Une visite ne manquera pas de vous convaincre !  

L’église Saint-Hubert

De toute la région on aperçoit son fier clocher qui s’élance à 64 mètres de haut. L’église, de style néo-gothique, fut achevée en 1910. Réalisée en moellons de grès, pierres de tailles et matériaux du pays, elle est l’œuvre du Charneutois Emile Deshayes. Elle ne manquera pas de vous étonner par son élégance et son caractère majestueux.

Si l'extérieur présente un aspect particulièrement imposant, l'intérieur vous surprendra par sa luminosité, la simplicité de ses lignes et l'harmonie de ses proportions. Sa nef centrale est digne d’une cathédrale : 55 mètres de long, 31 de large et une hauteur de 24 mètres au sommet du toit.

Ses magnifiques vitraux chatoyants sont l’œuvre du maître verrier Camille Ganton-Defoin. Le vaste chœur est ceinturé de 7 grandes verrières illustrant les mystères du rosaire. Vous retrouverez Saint-Hubert et son célèbre cerf sur les vitraux du transept.  Le  patron de la paroisse est également représenté dans la nef centrale sous forme d'une statue réalisée par Francis Jacobs de Hermée. Quant aux orgues du chœur, elles ont été réalisées par le facteur d’orgues Nagels-Nijs de Kozen en 1991.

Pour tout savoir sur "l'Eglise Saint-Hubert d'Aubel", nous vous conseillons l'ouvrage de Thomas Lambiet, en vente à l'office du tourisme (15€)

L’ancien cimetière

Le long de la façade sud-est de l’église paroissiale, des petits sentiers vous invitent à la médiation dans le petit parc arboré de l’ancien cimetière. Il faisait jadis le tour de l’église et est désaffecté depuis 1925. Vous pourrez y contempler d’anciennes pierres funéraires ouvragées, remontant jusqu'au 16ème siècle.