Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Espèces invasives / Chenille processionnaire du chêne

Chenille processionnaire du chêne

Depuis quelques années, la Wallonie fait face à une recrudescence de chenilles processionnaires du chêne, tant sur le domaine public que sur le domaine privé. De nombreux nids ont été observés sur plusieurs zones (Rochefort, Tellin, Virton, Aubange, Plombières, Dalhem, Brabant Wallon…). Potentiellement, c’est plus d’un tiers du territoire wallon qui risque d’être touché cette année par l’expansion de l’insecte.

La chenille processionnaire du chêne constitue une réelle menace pour la santé publique. Chaque chenille est en effet munie de milliers de minuscules poils urticants, facilement dispersés par le vent, qui peut causer de fortes réactions allergiques tel que l’apparition dans les huit heures d'une éruption douloureuse avec de sévères démangeaisons.

Nous attirons votre attention sur le fait que cette chenille n'est présente que sur le chêne et forme de grand tapis de soie sur le tronc. D'autres espèces lui ressemblant peuvent être observées sur d'autres essences mais ne représentent pas de danger pour la santé humaine.

Vous trouverez plus d'information sur la page de la Région wallonne dédiée à ce sujet. Comment reconnaître la chenille, que faire si j'en trouve dans mon jardin ainsi qu'une carte qui reprend les localisations confirmées des nids de processionnaires.

 Consultez la liste des sociétés d'éradication de la processionnaire (PDF-117 ko).

La chenille possède un corps caractéristique. La tête est brune ou noire. Le corps possède des flancs blancs avec de longs poils argentés. Chaque segment du corps possède sur sa face dorsale une plaque brunâtre.